29 juillet 2009

Portrait sans chinois

Donc je dégage un force et une assurance
Et on crie "j'en veux, j'en veux!"
Et je reste dépouillée
Avant de devoir tout recommencer.
Et je parle, je parle, je parle,
Le moulin à parole en route
En on dévoile
Rien ou trop peu -quelle discrétion!
C'est à n'y rien comprendre.

1 commentaire:

  1. C'est l'époque qui veut ça... Rien de grave. Ça passera.

    RépondreSupprimer

pas